Un ministre japonais demande à ces concitoyens âgés de…mourir

« La problématique des dépenses faramineuses en gériatrie ne sera résolue que si vous les incitez à se dépêcher de mourir. »

gty_taro_aso_dm_130123_wblog

Le vieillissement de la population japonaise est la préoccupation première du gouvernement nippon; plus d’un tiers de la population a plus de 60 ans

En effet, le faible de taux de natalité (1.4 enfants par femme alors qu’il en faut 2.1 pour renouveler la population) ne permet plus de financer les retraites des séniors. L’explication ?

Le strict traditionalisme et les modes de séduction très spécifiques amenuisent sérieusement les chances de formation de couples. En effet, saviez-vous qu’un quart des personnes non mariées âgées de trente ans et plus, hommes ou femmes, n’ont jamais eu de relations sexuelles et que 60% des hommes et 50% des femmes non mariés n’ont pas d’amis du sexe opposé. De plus 36% des garçons ayant entre 16 et 19 ans, n’ont « aucun intérêt » pour le sexe.

Devant ce constat accablant, le ministre des Finances Taro Aso a décidé de prendre les devants au mois de Janvier 2013. Plutôt que d’essayer d’inverser ce taux de natalité défavorable, il a décidé de prendre le problème…à l’envers.

En effet, pourquoi continuer à vivre inutilement lorsque l’on est âgé :

« Que Dieu vous préserve de continuer à vivre alors que vous voulez mourir. »

L’honneur étant une valeur très forte au pays du soleil levant, le ministre a essayé de culpabiliser ses vieux compatriotes :

« Je ne pourrais pas me réveiller le matin en sachant que c’est l’Etat qui paie tout ça pour moi. »

Comme vous l’avez remarqué sur la photo illustrant l’article, Taro Aso n’est pas tout jeune, et sa lumineuse déclaration le concerne donc aussi. Quand des journalistes ont évoqué ce point, il aurait bafouillé que sa famille était prête à l’euthanasier quand son heure serait venue…

Précisons que devant l’indignation nationale et les pressions du gouvernement, il a fait des excuses publiques.

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
9 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
alex
alex
10 avril 2013 14 h 10 min

c’est le jacques attali du japon

Mathieu
Mathieu
10 avril 2013 14 h 13 min

Qu’il montre l’exemple.

Anonyme
Anonyme
10 avril 2013 14 h 56 min

+1 Mathieu

yohan guerland
yohan guerland
10 avril 2013 16 h 03 min

cette info a bien 2 ans deja ……………… mettez vous a l’heure les mecs!!!!

edouard1
edouard1
10 avril 2013 16 h 52 min

yohan donne nous la source alors. Merci

MrKrylau
11 avril 2013 0 h 38 min

# Aide au suicide > L’expression « aide au suicide » (ou « suicide assisté ») désigne l’acte de fournir un environnement et des moyens nécessaires à une personne pour qu’elle se suicide. Contrairement à l’euthanasie, C’EST DONC LE « PATIENT » LUI-MÊME QUI DÉCLENCHE SA MORT (manifestation claire et libre de la volonté de mourir du patient) et non un tiers … C’est pourquoi, dans les pays où la justice reconnaît le suicide médicalement assisté et/ou l’euthanasie, l’existence d’un testament (ou déclaration de fin de vie) rédigé de la main de la personne concernée est primordiale … Des demandes… Lire la suite »