Un nouveau navire d’aide humanitaire veut forcer le passage vers Gaza

Malgré l’assaut meurtrier mené par Israël lundi contre une flottille internationale d’aide humanitaire, un autre navire navigue actuellement vers la bande de Gaza. Affrété par une organisation irlandaise, il devrait arriver samedi sur place. Le cargo transporte 750 tonnes d’aide humanitaire, dont du matériel médical ou scolaire, ainsi que des jouets et du ciment, selon les organisateurs. Le navire fait partie de la flottille internationale dont les six premiers bateaux avaient été pris d’assaut lundi, faisant neuf morts.

La tension est montée d’un cran vendredi matin. Les organisateurs de la flottille d’aide ont annoncé avoir perdu le contact avec le cargo, accusant Israël d’en être responsable. « Nous supposons qu’il s’agit d’un sabotage par les Israéliens », a insisté Audrey Bomse, une porte-parole du mouvement Free Gaza (Gaza Libre) qui espère que le contact sera bientôt rétabli afin de « conduire le Rachel Corrie dans un port, y faire monter davantage de personnalités, et insister pour que des journalistes du monde entier nous accompagnent ». Autant de précautions pour prévenir toute attaque contre le bateau ou ses passagers, a-t-elle expliqué.

Israël veut faire barrage

L’Etat hébreu se veut intraitable et défend le maintien du blocus maritime autour de la bande de Gaza. « Notre devoir est d’inspecter tous les bateaux qui arrivent. Si nous ne le faisions pas, Gaza deviendrait un port iranien, ce qui constituerait une menace réelle pour la Méditerranée et l’Europe », a affirmé mercredi soir le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou lors d’une brève allocution télévisée.

Le cargo MV Rachel Corrie , à bord duquel voyagent 15 personnes dont une Prix Nobel de la paix et un ancien responsable de l’ONU, se trouvait jeudi soir « approximativement à 250 milles marins (460 km) de Gaza et a l’intention de poursuivre sa route sans s’arrêter jusqu’au port de Gaza », a précisé un passager dans un communiqué diffusé par l’organisation Campagne de solidarité Irlande-Palestine (IPSC, Ireland Palestine Solidarity Campaign). Le cargo « parcourt environ 200 milles marins (370 km) par jour », a expliqué jeudi Kevin Squires, porte-parole de l’IPSC. « Ils pensent donc arriver samedi », a-t-il ajouté.

« Les passagers n’opposeront aucune résistance »

Prié de dire comment réagiraient les passagers et membres d’équipage en cas d’intervention israélienne, Kevin Squires a répondu : « Si les Israéliens essaient de les arrêter, ils n’opposeront aucune résistance. » « Ils s’assiéront et lèveront les bras », a-t-il assuré. L’ancien haut responsable de l’ONU Dennis Halliday, qui se trouve à bord du navire, a souligné que le but de la mission « n’était pas de provoquer mais d’acheminer une cargaison humanitaire à Gaza ». « Nous appelons l’ONU à inspecter le cargo et à nous escorter jusqu’à Gaza, à faire monter à bord un représentant », a-t-il ajouté, cité dans un communiqué diffusé par l’IPSC. « Nous sommes prêts à faire face à toute situation et sommes déterminés à poursuivre notre mission », a déclaré Shamsul Akmar, un des Malaisiens membres de l’équipage, dans un message diffusé par l’organisation malaisienne Perdana Global Peace.

Le gouvernement irlandais avait exhorté mercredi Israël à laisser passer ce navire, faute de quoi l’État hébreu s’exposerait, selon Dublin, à des « conséquences très graves » si des Irlandais étaient blessés dans un éventuel assaut. Cinq des quinze personnes à bord du MV Rachel Corrie sont de nationalité irlandaise, dont la Prix Nobel de la paix Mairead Maguire, 66 ans.

Le navire affrété tire son nom de Rachel Corrie, militante pacifiste américaine de 23 ans écrasée par un bulldozer israélien au cours d’une manifestation à Gaza en 2003.

Source Le Point

Lien/video/photo: http://www.lepoint.fr/content/system/media/1/201006/103832_aacorrie-une.jpg

Cet article est issu de la Tribune Libre. L’opinion exprimée n’engage que son posteur, et en aucun cas l’équipe rédactionnelle du site.

0 0 votes
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments