Un parachutiste va sauter de 40 km d’altitude : du jamais vu.

Prêt pour le « Grand saut » en parachute depuis quarante kilomètres d’altitude, Michel Fournier prépare son futur exploit depuis 1992.

Personne ne l’a jamais fait mais ce saut est techniquement réalisable. En 2000, Michel Fournier, Sportif de haut niveau parachutiste dans l’armée jusqu’en 1992, était déjà prêt mais les autorités françaises lui avaient refusé l’autorisation de sauter au-dessus du sud de la France. Il s’est alors tourné vers le Canada.

Le « Grand saut », alias Big jump, comme il l’appelle lui-même, aura lieu dans l’immense province du Saskatchewan.

Après son plongeon vers le sol, ce presqu’astronaute aura devant lui, ou plutôt sous lui, quatre records : plus haute altitude de saut en chute libre, plus haute altitude de vol humain sous un ballon, plus long temps en chute libre et plus grande vitesse en chute libre.

Sa descente durera 7 minutes et vingt cinq secondes. Ce n’est pas un long temps de vol pour un aviateur mais ce sera le record du monde pour une chute libre et ces minutes lui paraîtront sûrement très longues… A 400 mètres du sol, le parachute sera déployé et Michel Fournier touchera le sol comme un parachutiste normal.

Le Grand saut sera un exploit humain et l’occasion de pulvériser quelques records. Mais il est aussi une étude en situation réelle très intéressante sur le plan technologique et scientifique. La réalisation de la capsule et de la combinaison, la mise au point des conditions de vol (température, pression et composition de l’atmosphère dans la capsule notamment) ou le suivi physiologique lors de la montée et de la descente constitueront une expérience unique et utile.

Pour en savoir plus :

http://www.futura-sciences.com/fr/sinformer/actualites/news/t/astronautique/d/compte-a-rebours-pour-le-parachutiste-le-plus-haut-du-monde_15344/

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments