Un salarié à Besancenot  » tu viens faire le kéké devant les caméras » ,  » tu fais le jeu de Sarkozy »

Le leader du NPA s’est fait remettre à sa place par des salariés de « la Celanese »…

Aujourd’hui (19 mars) 150 salariés de l’usine Celanese à Pardies (Pyrénées-Atlantiques), accompagnés d’élus locaux et des salariés du sous-traitant Yara, ont manifesté devant l’Assemblée nationale à Paris pour contester la fermeture de l’usine chimique.

« Nous sommes là pour protester, parce que c’est un site rentable, qui pourrait continuer à travailler », a déclaré Serge Neveu, délégué CGT, sur fond de sifflets et de cornes de brume, lors de la manifestation à qui le porte-parole du Nouveau parti anticapitaliste (NPA), Olivier Besancenot est venu apporter son soutien.

Et c’est lors de la rencontre avec les salariés qu’Olivier Besancenot est pris à partie par un salarié en colère (chose totalement compréhensible) de l’usine menacée de fermeture :

Les deux hommes se sont finalement serrés la main précise FullHDready sur lepost.

La fermeture du site mettrait fin à 1500 emploie indirect, ainsi depuis le 28 mars dernier les salariés ont entamé une grève de la faim « tournante ».

Le principe de cette grève : toutes les 24 heures, des salariés se relayent par groupes de deux à quatre. Une « tournante » à laquelle ils ont convié les deux élus PS David Habib et Martine Lignières-Cassou afin « d’apporter leur contribution aux organisations syndicales » et « pour que l’on parle de la Celanese et de la nécessité de trouver un repreneur ».

Pour connaître les tenants et les aboutissants du dossier, je vous invite à regarder les différents article qui se penche sur le probleme :

L’humanité,France3.fr,LCI.

Source vidéo : FullHdReady.

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
4 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Che
Che
20 mai 2009 1 h 44 min

Il a raison Besancenot de pas se prendre la tête avec lui il a rien comprit, faudrait juste qu’il explique en quoi Besancenot fait le jeu de sarkozy, il est juste venue les soutenir

Kresh
Kresh
20 mai 2009 2 h 07 min

A chaque fois qu’il est question de politique, les commentaires ne sont plus des commentaires mais des Trolls. Cela dit, Che, je pense que l’ouvrier (dans le court extrait que l’on a vu) a raison. En effet si Besancenot voulait réellement soutenir ces gars qui sont clairement dans la merde, pourquoi le fait-il devant les caméras ? A mon avis c’est seulement pour avoir plus de voix aux prochaines élections et c’est navrant… Personnellement je ne vote pas, oui je sais « pas voter c’est mal » mais franchement que sont devenus les politiques aujourd’hui ? Des « personnes » (oui personnes entre guillemets… Lire la suite »

Ju
Ju
20 mai 2009 8 h 42 min

Besancenot Limit

Jean Pierre Herlant
Jean Pierre Herlant
8 janvier 2011 0 h 29 min

La démagogie et le populisme sont au centre de toutes les politiques du XXIème siècle Kresh.