Un shérif républicain anti-immigration aurait menacé de faire expulser son amant mexicain

Une affaire ubuesque sur fond de Brokeback Mountain…


Le shérif d’une petite ville d’Arizona, positionné très à droite au sein du parti républicain et connu localement pour son implication dans une campagne anti-immigration, fait face à des accusations très embarrassantes.
Le Phoenix New Times dresse ainsi un portrait accablant de Paul Babeu, shérif de Pinal Country et candidat à des élections locales, celui-ci est présenté comme un sympathisant non assumé de la suprématie blanche, lequel aurait par ailleurs diffusé sur des sites de rencontres gay des photographies de lui-même en érection, mais également tenu secrète une relation de trois ans avec un immigré mexicain.
Le quotidien américain va même plus loin en affirmant qu’a l’issue de sa relation d’avec Jose Orozco, Paul Babeu aurait menacé d’expulser son ex-amant si l’idée lui venait d’ébruiter non seulement leur relation, mais également son orientation sexuelle, ce qui, il faut l’avouer, fait un peu tache pour un membre de l’aile dure du Grand Old Party (surnom du Parti républicain outre-atlantique).
Devant l’emballage médiatique autour de cette affaire, celui qui devait se porter volontaire pour coprésider la campagne présidentielle de Mitt Romney (mormon et grand favori à l’investiture républicaine) en Arizona, a organisé une conférence de presse pendant laquelle il est sorti publiquement du placard, en se positionnant, à la grande surprise de son parti, en faveur du mariage gay.
Babeu a en revanche démenti l’affirmation parue dans le Phoenix Times selon laquelle il aurait menacé d’extradition son ex-petit ami et dépeint un tout autre scénario en prenant le rôle de victime, soulignant qu’il ignorait l’illégalité du status de José Orozco, mais que ce dernier aurait piraté son ordinateur ainsi que son site de campagne.
Les deux partis par l’intermédiaire de leurs avocats respectifs, se tirent depuis dessus à boulets rouges par déclaration interposée.
Sources : This Is London, Phoenix New Times

0 0 votes
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
10 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Scandale
Scandale
28 février 2012 0 h 25 min

Je me suis souvent fait traiter de pédale, de salope et c'est facile de traiter les gens de pédés tout ça parce que deux garçons vivent ensemble dans un ranch et portent des pantalons en cuir.

melpou
melpou
28 février 2012 10 h 28 min

Tous des frustrés ces fachos!

Programmega
28 février 2012 14 h 23 min

Y en a qui sont loin quand même…

Jean Pierre Herlant
Jean Pierre Herlant
28 février 2012 19 h 07 min

Je vous déconseille la mousse au chocolat du patron

closerthanyouthinkamigo
closerthanyouthinkamigo
28 février 2012 21 h 34 min

Je déteste les animaux préhistoriques partouzeurs de droite !!

Think'L'Crotte
Think'L'Crotte
28 février 2012 23 h 05 min

dis donc steve l'homophobe, en quoi son orientation sexuelle fait un peu tache pour un membre de l'aile dure du Grand Old Party?

lutece
lutece
29 février 2012 0 h 01 min

@Think'L'Crotte
Grand Old Party (surnom du Parti républicain outre-atlantique).
Ils sont aussi très majoritairement hostiles au mariage homosexuel
(wikipedia , parti républicain ctrl+f homosexuel )

MouteMoute
MouteMoute
29 février 2012 4 h 31 min

Comme quoi les fachos ne sont pas toujours là où en pense qu'ils sont.

zaza
zaza
29 février 2012 18 h 02 min

etre contre le mariage homosexuel et etre homophobe c'est different….. oui oui!

Anonyme
Anonyme
1 mars 2012 22 h 25 min

comme le dit Booba : Brigade anti-zemel !!!!