Un tweet de l’agence AP annonce Obama blessé suite à deux explosions, Wall Street plonge

Le compte Twitter de l’agence AP avait été piraté.

Peu après 19 heures, le compte de la principale agence américaine avait indiqué dans un message que deux explosions avaient retenti à la Maison Blanche et que le président Barack Obama avait été blessé. Durant quelques minutes, les 1,9 millions d’abonnés au fil Twitter de l’agence américaine AP sont restés choqués par les mots de ce tweet.

3165034_3_68e5_le-message-publie-sur-le-compte-de-l-associated_adde4cbf7656f53b7c9b68a602e6537b

Plusieurs journalistes d’AP ont immédiatement démenti l’information, expliquant que le compte de l’agence avait été piraté. « Tout ce qui a été envoyé sur quelque incident que ce soit est faux », a déclaré la chef du bureau d’AP à la Maison Blanche

La Maison Blanche a également démenti l’information peu après, tandis que Obama apparaissait en public quelques minutes plus tard, dans la Roseraie de la Maison Blanche, sans parler de cet incident dans ses déclarations rendant hommage aux enseignants.

Dans l’intervalle, le cours du Dow Jones avait immédiatement plongé, passant de 14700 à 14560 points :

3165042_3_3049_dow-jones_385c32a0888471c9b1acc971ab96f6a2

AP a indiqué que cette attaque avait eu lieu après plusieurs tentatives de piratage sur son réseau informatique. Le piratage a été revendiqué sur Twitter par la Syrian Electronic Army (« Armée électronique syrienne », SEA) qui affirme soutenir le régime syrien de Bachar al-Assad.

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments