Une famille pauvre se fait virer du Musée d’Orsay à cause de ‘l’odeur’

Accompagnés d’un volontaire de l’association ONG ATD-Quart Monde, les deux parents et leur enfant âgé de 12 ans ont subi ce traitement humiliant lors de leur visite du musée !

Cette famille visitait le musée d’Orsay samedi à Paris lorsque des visiteurs se seraient plaint de l’odeur auprès des agents de surveillance  :

Le ministère de la Culture a demandé mardi au musée d’Orsay de lui fournir « un rapport circonstancié » sur l’incident.

Selon l’association ATD-Quart Monde, « cela montre ce que subissent les plus pauvres au quotidien, cette discrimination qui fait que quand on porte la grande pauvreté sur son visage, on n’est pas traité de la même façon ».

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
39 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Marco
Marco
30 janvier 2013 18 h 30 min

Quelle bande de connards, qu’ils aillent prendre une douche avant de se payer le musées sur nos impôts. Etre pauvre n’excuse pas tout, on ne doit rien leur dire à ces débiles mentaux, qu’ils aillent creuver, ils font chier.
Quoi qu’il arrive il faut subir leurs odeurs de grosses porcasses sous prétexte de soit-disant les discriminer ces branleurs de merde.

Marco
Marco
30 janvier 2013 18 h 34 min

Association de merde.

Marco
Marco
30 janvier 2013 18 h 35 min

Putain de débiles profonds les amalgames avec le racisme.
Marre des boules puantes ambulantes dans les transports et dans les lieux publics.

le petit marseillais
le petit marseillais
30 janvier 2013 18 h 45 min

au lieu de te payer le musée, paye toi une douche !

Michael J. Fox
Michael J. Fox
30 janvier 2013 19 h 32 min

La pauvreté n’a rien à voir avec la propreté… à la salle de sport ou je vais régulièrement il y a des gens qui flingue l’air qu’on respire 5 mètres à la ronde autour d’eux par ce qu’ils ne veulent pas être propres. Ils puent la merde, pourtant ils sont pas pauvres pour autant vue qu’ils se permettent de sortir 50 euros par mois pour venir faire du sport.

Seuls les SDF peuvent être excusés de ne pas pouvoir se laver.

Anonyme
Anonyme
30 janvier 2013 19 h 36 min

Excusez les commentaires du dessus, je pense que ce sont des enfants qui vivent encore chez papa maman. Espérons qu’ils découvrent un jour qu’il y a d’autres problèmes que le mariage gay….

juju
juju
30 janvier 2013 19 h 52 min

les visiteurs n’ont pas à subir une puanteur en permanence , faut arrêter de défendre les pauvres !!! sinon tu vas à la piscine, au resto crade etc … quelque soit l’origine sociale l’hygiène c’est chacun !!!

Anonyme
Anonyme
30 janvier 2013 20 h 08 min

moi je plains surtout le môme et si j’étais pauvre j’en aurais rien à foutre des musées ^^

Kagemusha
Kagemusha
30 janvier 2013 20 h 09 min

Le mythe du pauvre qui veut avoir accès à la culture…

Cela rassure les Bourdin & Cie, ces élitocrates bien pensantes, qui idéalisent le pauvre hère, artiste nomade, alors qu’eux rechignent à y aller s’ils n’ont pas un Iphone en cadeau…

9 euros pour le musée d’orsay. 1 euro la pinacothèque de Munich :

Maintenant, je suis contre la dictature de la propreté. Alors, j’irai bien chier dans le studio de Bourdin.

Anonyme
Anonyme
30 janvier 2013 20 h 10 min

Être pauvre = être sale ?

Steak
Steak
30 janvier 2013 20 h 29 min

Marco -> +10

Tu m’ôtes les mots de la bouche. Ras-le-cul de ces prolétaires qui nous polluent le paysage et les narines. Et ras-le-cul aussi de ces démagos qui viennent chialer et nous parler de discrimination à tour de bras. Soit tu fais l’effort de te laver, soit tu te tiens à l’écart des gens qui eux font un effort. Et Anonyme casse pas les couilles avec tes histoires de Papa-Maman. Si t’as raté t’as vie, pleure en silence.

Yop
Yop
30 janvier 2013 21 h 36 min

Retournons le problème: Sous pretexte qu’ils soient pauvres ils auraient droit d’infecter tout endroit où ils se trouvent jusqu’à en incommoder les gens autour?

Non je ne pense pas. Alors ils vont prendre une douche comme tout le monde et ils ne viennent pas pleurer devant la télé.

J’aurai même honte à leur place.

D’ailleurs en aurait on parler si c’était un couple de gens moyens ou riches??

Marco
Marco
30 janvier 2013 21 h 42 min

Le pire c’est qu’ils en ont pris conscience, ils semble qu’ils aient eu honte.
Mais c’est le responsable de cette assoc’ de merde qui a voulu faire le forcing et les imposer, puis mobiliser les médias pour faire un scandale séisme anti-pauvre discriminatoire à l’encontre du musée d’Orsay.
Marre de ces associations que l’on subventionne avec nos impôts qui se veulent reconnues d’intérpet public et qui sont des ramassis de gauchos de merde, ces même associations qui défendent les immigrés et le droit au logement gratos pour les non français.
Au niouf tous ces connards !

Ludo
Ludo
30 janvier 2013 23 h 45 min

@Marco +100

Kiwi
Kiwi
31 janvier 2013 0 h 50 min

c’est clair, çà suinte la haine sur ce « forum »… Pourquoi ? C’est important la compassion quand même… J’sais pas, mais çà doit être l’air de Paris qui fait çà. Les gens n’aiment pas les gens, ils cliquent et touchent… Seuls… Dommage. Un autre monde est possible !!!

MisterProvoc
MisterProvoc
31 janvier 2013 7 h 32 min

Si c’était une famille de riches qui puait autant, les bons esprits l’auraient-elle défendue ? La première des dignités c’est de ne pas puer comme un porc.

asdad
asdad
31 janvier 2013 10 h 17 min

Riche ou pauvre, rien à péter, si ils fouettent c’est leur problème, tanpis pour eux. Si ils étaient riches, y aurait pas lieu d’en parler (l’argent n’a pas d’odeur lui) certains n’aboieraient pas comme des clébards enragés et on aurait pas besoin de jouer les bons esprits comme tu dis.

Marco
Marco
31 janvier 2013 11 h 54 min

Asdad gros connard. Qu’ils puent leur crasse chez eux rien à foutre. Seulement à la caisse du supermarché, dans les transports, musées, services publics, cinema… : tu vis en société et en collectivité putain de bordel de merde. Sale petit reactionnaire d’extreme gauche, pour parler comme ça tu dois être le 1er à vivre dans tes slips crados à fumer des joints. Je te foutrai au boulot petit con, et si tu es propre sur toi c’est parce que ta mère lave et repasse ton linge inadapté social que tu es. Vivre en société c’est accepter de se laver lorsque… Lire la suite »

asdad
asdad
31 janvier 2013 12 h 46 min

Et toi espèce de grosse merde puante, tu parles sans savoir, si t’es pas heureux en communauté, va vivre sur une ile déserte ou en rase campagne et tu te fais livrer ta bouffe. Tu veux quoi? un monde parfait ou tout le monde sent bon et a du fric pleins les poches. Désolé, bienvenue sur terre, ya des crados, des pauvres, des malades, des handicapés, des cons, des putes… oui ya de tout, je te raboterais la cervelle à la facon moyen ageuse espece de porc et me parle pas de tes partis politiques de merde, dis toi que… Lire la suite »

Marco
Marco
31 janvier 2013 13 h 06 min

Le titre de l’article : Une famille pauvre se fait virer du Musée d’Orsay à cause de l’odeur. Si ils avaient été « blacks » ça aurait été titré ainsi : Une famille noire se fait virer du Musée d’Orsay à cause de l’odeur. Heureusement que les gens qui portent un sac rouge à bande violette ne se sentent pas discriminés, le titre aurait été le suivant : Une famille portant chacun un sac rouge à bande violette se fait virer du Musée d’Orsay à cause de l’odeur. Abrutissement de masse et manipulation des esprits faibles, gauchos et débilos sautant dans le… Lire la suite »

bacalma
bacalma
31 janvier 2013 15 h 25 min

Quand on vit en société, on se lave (respect d’autrui et, plus important, de soi même)
L’association, qui a eu la bonne idée de ramener ces malheureux dans un des plus beau musée du monde, aurait pu leurs imposer une petite toilette pour leurs éviter de passer pour des ploucs !
Car comme disait le bon Jacques Brel :
« Pour faire une bonne dame patronnesse, Mesdames
Tricotez tout en couleur caca d´oie
Ce qui permet le dimanche à la grand-messe
De reconnaître ses pauvres à soi
Ce qui permet le dimanche à la grand-messe
De reconnaître ses pauvres à soi »

Harmoos
Harmoos
1 février 2013 14 h 47 min

Zetes con ou quoi … quand il parle de « l’odeur » c’est une image, qui peu vouloir dire que la dégaine et la tenue de ses personne dérangeait les bobo présent.

Peu être ne sentait t’il pas mauvais … il avait juste le défaut de e pas être .. comme les autres.

après qui était la pour dire ce qu’il c’est vraiment passez ?

Marco
Marco
1 février 2013 17 h 15 min

@ Harmoos : Tu n’étais pas présent tu n’en sais rien. Arrête de projeter tes propres fantasmes. Le fait d’avoir écrit pauvre au lieu de gens sales vous trompe, certains parmi vous qui n’apprécient pas trop les musées et qui préfèrent un aprem cinoche mac do imaginent un lieux imprégné de beauté et côtoyé uniquement par des nantis bourgeois, il n’en est rien. Il s’agit d’un musée sympa abritant les chefs d’oeuvre de la plus grande collection de peintures impressionnistes au monde, musée couru par des chinois appareils photos autour du cou. Le musée d’Orsay comme le Musée du Louvre… Lire la suite »

Graffiti
Graffiti
3 février 2013 3 h 39 min

Faut respirer les haineux … Autant de points d’exclamations et de violence gratuite pour un « fait divers », de temps perdu à répondre aux soit disant gauchisants mielleux ignorants. Nettoyez devant votre porte, elle est sale et sent la mort. ça me gêne moi ! Vous sentez aussi fort que vos propos orduriers. Ces gens se sont excusés en plus, alors à quoi ça sert de les insulter ???? « Les vrais probleme c’est pas les gens pauvres, les vrais problemes c’est les gens pauvres qui sont des porcs.  » …. Bravo, c’est intelligent ! Je dirais plutôt :  » Les vrais… Lire la suite »

Graffiti
Graffiti
3 février 2013 17 h 49 min

Rien à faire … derrière une volonté de « faire semblant » de vouloir vivre en gens civilisés (deuxième et troisième paragraphes), tu ne peux pas t’empêcher de cracher ta haine.

Cela semble plus fort que toi. Tu changeras pas le monde en criant ta haine de l’autre qui n’est pas ce que tu voudrais qu’il soit. Une société normale, c’est quoi pour toi ? Une société de règles …ok, rester courtois ? … ok, et puis derrière le paravent d’un citoyen propre sur lui, les traiter de « connards, débiles mentaux, branleurs de merde. etc »

Un discours raffiné et cohérent, merci marco.

Anonyme
Anonyme
6 novembre 2013 12 h 17 min

A tous les connards qui ont critiqué ces pauvres gens dans les commentaires. Essayez de faire entrer dans votre tête (même si cela risque d’être difficile avec un QI comparable à celui d’un bulot cuit, hein marco) que les gens qui ont dit qu’ils puaient l’ont fait juste parce qu’il n’osait pas avouer leur haine envers les pauvres. Je suis même sur qu’ils ne sentait pas mauvais du tout.