Une femme suspend sa fille à une corde au balcon

C’est sa méthode pour rechercher du linge tombé plus bas

Cet extrait vidéo pris au téléphone portable dans la ville turque de Yozgat a causé un profond émoi dans le pays tout entier. Une femme y est vue en train de descendre sa fille suspendue à une corde deux étages plus bas, en vue d’aller rechercher du linge qui s’est détaché du balcon. Une fois cette mission accomplie, elle hisse à nouveau la fillette.

La vidéo donne une méthode assez singulière pour se sortir d’affaire dans pareil cas, quand l’escalier est en panne ou l’ascenseur vraiment trop loin, mais elle est déconseillée pour la sauvegarde des enfants.

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
10 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
dicky
dicky
3 novembre 2010 20 h 08 min

et oui vive la civilisation du 21 eme siècle !!!
pauvre monde ça part vraiment en couille avec cette population de sous développé

...
...
3 novembre 2010 20 h 49 min

« quand l’escalier est en panne ou l’ascenseur vraiment trop loin, mais elle est déconseillée pour la sauvegarde des enfants. »

xD

Marin
Marin
3 novembre 2010 21 h 31 min

J’vois pas où est le problème…

Kerry
Kerry
3 novembre 2010 22 h 41 min

elle doit vraiment avoir la flemme de descendre 2 étages a pied….

dwN
dwN
4 novembre 2010 0 h 03 min

C’est assez bisare la facilite que la femme a pour remonter la fille … elle doit bien peser une bonne vingtaines de kilos tout de même …

dieu
dieu
4 novembre 2010 7 h 34 min

dwN je me faisais la meme reflexion! costaude la mama

Anonyme
Anonyme
4 novembre 2010 8 h 50 min

Pour une fois qu’un gosse sert à quelque chose

Dadidou
Dadidou
4 novembre 2010 14 h 29 min

Surement une grande fan de M.Jackson.

Anonyme
Anonyme
4 novembre 2010 20 h 34 min

J’espère que c’était une robe Dior à 1000 euros qui est tombé sinon chapeau elle a de la patate dans les bras la mama!

boubou
boubou
5 novembre 2010 22 h 57 min

ouai vraiment costaud la mama.