USA : une enseignante d’une école virée pour ses photos coquines

Une enseignante de la Cincinnati Hills Christian Academy, dans l’Ohio, a perdu son boulot après que des «selfies» (autoportraits au smartphone) dénudés sont apparus sur Internet.

Et pas sur n’importe quel site, puisque les photos auraient été volées et mises en ligne sur un site coquin de vengeance, probablement par un ex-conjoint peu scrupuleux.

Après avoir été dans un premier temps suspendue, l’enseignante aurait elle-même pris la décision d’arrêter de travailler pour cet établissement. Il faut dire que tous les élèves pouvaient facilement trouver les photos coquines non censurées en googlant le nom de leur professeur, ce qui n’a pas été du goût des responsables de l’école ou de certains parents d’élèves.

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
6 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Nonyme
Nonyme
10 décembre 2013 20 h 58 min

Quand les gens arrêteront de prendre des photos de leur cul, ce sera déjà un grand pas pour l’homme !

toby
toby
11 décembre 2013 13 h 15 min

Les photo non flouté sont ou?

okeeey
okeeey
12 décembre 2013 12 h 57 min

ça lui apprendra à se servir d’un appareil photo dignement.

Glin
Glin
13 décembre 2013 0 h 34 min

Qu’elle soit prof ou pas ça ne change rien, il est parfaitement légitime de prendre des photo de soi et de les poster sur des sites légaux.

Qui n’aime pas consulter des selfshots dénudés sur internet ? Quand bien même si c’était le cas il suffirait de ne pas le faire.

Bref, rien d’immoral dans cette « polémique ».