Valérie Pécresse se fait piéger par un enfant

La candidate UMP pour la région Ile-de-France ne trouve pas les bonnes réponses

 

Un enfant de 12 ans pose des questions à Valérie Pécresse comme un vrai petit journaliste sur une radio de Mantes-la-jolie.

Elle hésite sur deux trois questions et le petit garçon insiste.

Tous les adultes autour se régalent, mais bon les politiques ne peuvent pas tout savoir…

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
8 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
kisud
kisud
5 mars 2010 13 h 02 min

En meme temps ces quoi ces questions de merde qu’ il pose …

a.lhadour
a.lhadour
5 mars 2010 13 h 03 min

Sa derniere réponse est exacte 😉

Kerry
Kerry
5 mars 2010 13 h 23 min

+1 question totalement useless…

SeRiAl
SeRiAl
5 mars 2010 13 h 40 min

Mais klr elles servent trop a rien ces questions,+10 totalement useless

HHH
HHH
5 mars 2010 14 h 01 min

Il y combien de pet par minute dans un wagon de la ligne 13 Chatillon – Saint-denis université ?

polar
polar
5 mars 2010 15 h 30 min

bah elle servent pas du tout a rien, la question du prix et de la frequence des transports entre Mantes et Paris est surement primordiale pour des gamins et il se trouve qu’elle en sait rien.

!!
!!
5 mars 2010 15 h 56 min

ok elle peut pas tout savoir mais bon au moin avoir une idée,une fourchette de prix même dans l’a peu près!!
non elle n’a d’autre choix que de montrer qu’ils (les politicos) s’en branlent complet en disant une gaminerie « beh écoutes,tu sais se que je te propose??tu invites mes adversaires,tu leur poses les mêmes questions,puis tu verra si il savent répondre » avec le ton genre;on en a rien à foutre de vos problêmes de prolo donc personne ne saura te répondre!!pitoyable!!

Esteban
Esteban
5 mars 2010 16 h 49 min

Vous vous plaignez des questions ? Le gosse il a 10 ans, vous voulez qu’il parle de quoi d’autre que les problèmes qui le touche personnellement, en l’occurrence les transports ? Non mais des fois on croit rêver ….