Vidéo : Christian Estrosi fait visiter sa modeste soupente

Deux pièces dans les beaux quartiers de la capitale…

Les journalistes sont satisfaits, car ils ont même pu accéder aux toilettes de l’appartement de fonction du ministre de l’Industrie, hélas épinglé par un journal paraissant le mercredi… Dans 70 mètres carrés, deux pièces et un petit salon où l’on cause, mais pas d’ascenseur dans l’hôtel particulier du VIIème arrondissement dont l’État cherche d’ailleurs à se défaire.

Avez-vous remarqué ? Tout est propre et bien rangé pour cette visite sans prétention pendant laquelle Christian Estrosi nous étonne encore pour ses talents de communicant. Il aurait d’ailleurs demandé à la presse d’excuser le désordre de la chambre de sa fille en l’y faisant passer. Le ministre a également l’usage d’un studio avec une chambre et un cabinet de travail à Bercy.

Les règles de logement des ministres ont été strictement définies par une circulaire de février 2005, après une campagne de presse après laquelle le ministre de l’Économie Hervé Gaymard, avait dû démissionner. Christian Estrosi a lui-même fait l’objet d’un scandale pour avoir brûlé du kérozène à la légère en janvier 2008.

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
13 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Anonyme
Anonyme
19 mai 2010 20 h 02 min

Et cet été il part faire du camping

Anonyme
Anonyme
19 mai 2010 20 h 28 min

Et alors?

Anonyme
Anonyme
19 mai 2010 20 h 33 min

on ce fait une petite chenille

chavo
chavo
19 mai 2010 21 h 17 min

Wahou ! ça c’est de l’info !

Anonyme
Anonyme
19 mai 2010 21 h 26 min

valerie damido tu sauras ou aller pour ta prochaine émission

tartagli
tartagli
19 mai 2010 23 h 00 min

ce que ne dit pas l’article, c’est que Môosieur Estrosi a deux appartements de fonction, et qu’il a laissé l’un des deux à sa fille. Et c’est qui qui paie ??? Bah c’est nous…. Mais Etrosi a prévu le coup en invitant la presse et en disant tout a fait naturellement que sa fille n’habitait pas exclusivement dans le second appartement puisqu’elle a encore sa chambre dans le premier. Et que de toute manière l’appartement n’est pas luxueux et que donc ça ne valait pas l’article déchainé du canard enchaîné… Alors voilà, ça c’est de l’info ! Je pense que… Lire la suite »

kéké
kéké
20 mai 2010 8 h 21 min

y’a pas un string de Zahia au sol ?…

Matt GAHAN
Matt GAHAN
20 mai 2010 8 h 45 min

A sa place n’importe qui en aurait fait autant pour sa fille

Kem
Kem
20 mai 2010 10 h 13 min

C’est une excuse valable ca? Le fait est que le mec a deux appart de fonction payé par nos impôts. Il justifie l’existence du second par sa proximité à un lieu dans lequel il se rend souvent. Nan mais sérieusement…on se moque de qui là?! Monsieur est pas foutu de faire le trajet tous les jours comme le fait le commun des mortels français? Ha non c’est vrai « les journées très remplies que sont les sienne » ouais ouais, pas à moi steuplai!! Champion de france de moto plusieurs fois, a grimpé les échelle et maintenant ministre de l’industrie sans même… Lire la suite »

kéké
kéké
20 mai 2010 10 h 17 min

Nous pourrions aussi parler des appartements de fonctions de certains de nos fonctionnaires…et ne pas trop focaliser sur se Mr.

« Un rapport de l’Inspection des Finances en 2003 précisait que « selon les sources, il y aurait entre 94.000 et 137.000 logements de fonction pour les agents de l’État, dont 60% occupés par des gendarmes et militaires, 28% par l’Éducation nationale, et 12% par les autres ministères »

Litalien
Litalien
20 mai 2010 12 h 21 min

le vrai scandale c’est d’être ministre et maire de Nice…

kéké
kéké
21 mai 2010 9 h 28 min

pas sur..c’est bien aussi qu’ils aient encore un pied sur le terrain.
avec des problèmes concrets et « de tous les jours ».
et puis surtout rencontrer les « petites » gens.

y’a débat sur le sujet.

Un Ministre, Maire ça ne me choque pas, si il vient régulièrement dans sa commune, traiter les dossiers, certains y arrivent.
Par contre Nice…c’est peut être un peu gros comme dossier.

Litalien
Litalien
21 mai 2010 23 h 35 min

ok alors disons au dessus de 10000 habitants pas d’autre fonction politique. Après il peuvent très bien garder leur job (avocat ou autre) ils auront de quoi se retourner en cas d’échec et comme ça pas de carrière politicarde à conserver coûte que coûte, ça devrait être obligatoire.