CLASH entre Bernard Tapie et Audrey Pulvar sur i>TELE

Interrogé par Audrey Pulvar sur les affaires en cours relatives à l’arbitrage du Crédit Lyonnais et sa récente mise en examen pour « escroquerie en bande organisée », Bernard Tapie a refusé de répondre aux questions de la journaliste sur i-TELE.

Ce qui a donné une séquence télé surréaliste, que je vous laisse savourer :

http://www.dailymotion.com/video/x28o6vl_gros-clash-entre-audrey-pulvar-et-bernard-tapie-sur-i-tele_tv

Du coup, Audrey Pulvar est revenue sur cette séquence sur le plateau de La Nouvelle Edition, sur Canal. Selon elle, « c’est la première fois que cela va aussi loin, le coup de poing sur la table pour me faire taire, on ne me l’avait jamais fait. On a déjà essayé de m’impressionner mais jamais à ce point là. (…) Je l’ai entendu hurler dans le sas des invités, en disant tout le bien qu’il pensait de moi avec des noms très fleuris. Moi je suis sortie le chercher, en disant que ce n’était pas admissible ce qu’il faisait ».

De son côté, Bernard Tapie a répondu dans le magazine Le Point :

« Audrey, c’est une femme que j’aime beaucoup. Je l’ai vue à plusieurs reprises, notamment quand je jouais au théâtre. Je n’ai rien à lui reprocher. Elle a eu envie de faire la maligne… Bon, après, je suis un salaud, je lui mets le nez dans son ignorance et lui fais valoir à l’antenne qu’il est curieux qu’elle enfreigne le secret de l’instruction, alors que, moi-même, j’y suis astreint. Elle m’interroge d’abord sur une affaire commerciale – la reprise de Nice-Matin – qui est l’objet d’une procédure dans laquelle le secret de l’instruction n’existe pas, puis s’étonne que je sois plus disert là-dessus que sur une autre affaire qui relève du droit pénal… Je me contente de lui donner une leçon de droit, elle n’a pas apprécié. Point final. »

« Ce que je ne supporte pas, ce sont ces journalistes et ces émissions dans lesquelles on survole l’info. Audrey Pulvar – on y revient – parce qu’elle ne maîtrisait pas le dossier qui m’oppose au Crédit lyonnais et au Consortium de réalisation me demandait de répondre par oui ou par non à des questions complexes qui font l’objet d’années d’enquêtes et d’instructions ! Soyons sérieux… Non à l’info self-service ! »

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments