VIDEO Décès de Philippe Vocanson, le doyen des Français, à l’âge de 110 ans

Philippe Vocanson, le doyen des Français est décédé ce week-end à Saint-Étienne (Loire), dans la résidence Buisson, la maison de retraite où il résidait, à l’âge de 110 ans. Son successeur a déjà été désigné en la personne de Roger Gouzy, un natif de La Palme, dans l’Aude, âgé également de 110 ans.

http://youtu.be/JI-Q4qFefks

Cordonnier de métier

Né en octobre 1904 à Pouzolles (Haute-Loire), Philippe Vocanson était un grand amateur de chocolat et de fromage et ne prenait ni alcool ni drogue de son vivant. Désigné doyen des Français depuis le 15 septembre 2013 et également doyen des Européens depuis le 25 septembre 2014, il appartenait originellement à une famille d’agriculteurs. Sa santé ne lui permettant pas de continuer dans cette voie, Philippe Vocanson décide de faire le métier de cordonnier. Il s’installe dans un premier temps dans la capitale des Gones où il avait appris son métier pour ensuite déménager à Lyon puis à Saint-Etienne. Il y a ensuite ouvert son propre atelier rue des Deux-Amis et y a travaillé jusqu’à l’âge de la retraite.

Un évadé de prison

Dans une interview accordée au Progrès en 2012, le petit-fils de Philippe Vocanson a raconté que son grand-père avait participé à la Seconde guerre mondiale. Sous le titre de caporal, il s’est engagé dans l’armée en 1939 alors qu’il n’avait que 35 ans. Il a ensuite été fait prisonnier par les Allemands dans le nord de la France mais a réussi à s’évader.

0 0 votes
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments