VIDEO Maglev : Le train le plus rapide au monde se trouve au Japon

La compagnie Central Japan Railways vient d’effectuer un test sur le prototype du futur train japonais à sustentation électromagnétique, ce mardi 21 avril. Un test qui a révélé que la machine est capable de parcourir une vitesse de 603 km/h en seulement 10,8 secondes. La compagnie a même indiqué que cette vitesse a été maintenue lorsque le train a traversé un tunnel. Une grande première mondiale.

Le test a été réalisé à Yamanashi, au centre du Japon, sur une ligne spéciale longue de 42,8 km, à l’endroit même où le train baptisé maglev (magnetic levitation) a été construit. Déjà testé sur les rails auparavant, la vitesse maximale de l’appareil a nettement augmenté. Mais le second test a notamment été basé sur la stabilité de l’engin lorsqu’il atteint une vitesse importante. Le test réalisé avec des passagers à bord en a effrayé certains et surpris la plupart. Une spectatrice de l’essai a confié :

« Cela me donne des frissons, c’est émouvant. »

Selon ses concepteurs, ce « linear Shinkansen » devrait être disponible sur les rails dès 2027. Mais il ne pourra par contre pas rouler sur des rails ordinaires. Prévu relier la ligne Tokyo (Est) et Nagoya (Centre), il roulera sur une ligne spéciale dont le premier tronçon sera construit par le Central Japan Railway pour une somme totale de 42,5 milliards d’euros. Baptisée Linear chuo Shinkanse, cette ligne qui reliera la gare de Shinagawa à celle de la cité industrielle de Toyota, sera ensuite prolongée jusqu’à Osaka, sur une distance de 153 km.

Le projet de construction des rames, des lignes ainsi que tous les tests à réaliser a été évalué à environ 70 millions d’euros.

0 0 votes
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
fouquetp
fouquetp
22 avril 2015 1 h 29 min

« Un test qui a révélé que la machine est capable de parcourir une vitesse de 603 km/h en seulement 10,8 secondes. » hum… ça ne veux rien dire du tout ça !