VIDEO Quand Jean Lassalle détend l’atmosphère à l’Assemblée lors du débat sur la loi Macron

Jeudi, alors que la loi Macron était au cœur du débat à l’Assemblée, le député centriste Jean Lassalle s’est permis de raconter quelques anecdotes pour détendre l’atmosphère.

Monsieur Macron fait un net progrès

Il était mi-nuit 30 quand le débat sur la loi Macron a été orienté sur la réforme du permis de conduire. L’heure tardive a inspiré Jean Lassalle, le député MoDem des Pyrénées-Atlantiques pour se livrer à quelques confidences dans l’hémicycle.

En premier lieu, il rend hommage à la présidente de la séance en évoquant son « humanité rassurante » pour ensuite se permettre de prédire l’avenir d’Emmanuel Macron, le ministre de l’Economie.

« Tant que j’y suis je ne vais pas faire de jaloux, quant à Emmanuel Macron il est prêt à prendre la tête du gouvernement lorsque Valls aura pris les deux valsesdurant l’année à venir…Vous êtes en très net progrès, monsieur Macron, vous aussi ».

Le permis de conduire : une épreuve redoutable

Revenant ensuite sur la loi Macron, Jean Lassalle a pris comme exemple son propre cas pour expliquer à quel point c’est dur de passer son permis de conduire de nos jours. Lui qui a dû repasser son examen à trois reprises alors qu’il n’était pas « mauvais » a dénoncé les délais trop longs pour passer le permis.

« 30 mois c’est long, je peux vous le dire, hein!…et pour nos compatriotes aussi! ».

Le député centriste des Pyrénées-Atlantiques a ensuite poursuivi son discours en racontant une anecdote sur son enfance. Une petite digression qui a fait rire toute l’Assemblée.

« Le premier test psychotechnique que j’ai passé à l’école à l’âge de 8 ans avait révélé que j’avais un QI au-dessus très légèrement de zéro ».

Une séquence que nous vous proposons de revoir dans la vidéo qui suit.

0 0 votes
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments