VIDEO Sophia Aram ironise sur la mort du roi Abdallah sur France Inter

Désormais filmés, les chroniqueurs de la radio de France Inter s’amusent autant qu’ils peuvent dans leur studio. Ce lundi matin, c’est la chroniqueuse Sophia Aram qui a enfilé un niqab pour ironiser sur la mort du roi Abdallah (décédé vendredi 23 janvier) et sur son « féminisme discret ».

Couverte d’un niqab noire de la tête jusqu’au pied, Sophia Aram a commencé par déclarer à quel point elle était attristée par la mort du roi Abdallah.

« Je suis inconsolable depuis que le roi Abdallah est mort. Toute la journée je pleure, c’est à se demander comment il pouvait y avoir autant d’eau à l’intérieur de mes yeux ».

La chroniqueuse continue ensuite son petit discours en ironisant sur le « féminisme discret » du monarque d’Arabie Saoudite.

« Dans un ou deux millénaires, les femmes auront peut-être les mêmes droits que les hommes ».

Plus loin encore, Sophia Aram s’aventure à critiquer les conditions de vie des femmes dans ce pays qui prône la « discrétion » des femmes.

« J’ai du mal à m’y retrouver dans mes feuilles. Je ne sais pas si vous avez essayé de faire une chronique en burqa Patrick mais c’est très difficile. La prochaine fois je rends hommage au roi des naturistes…Ça aussi c’est à mettre sur le compte de la discrétion. Et comme ça, de discrétion en discrétion, dans un ou deux millénaires, les femmes auront peut-être les mêmes droits que les hommes ».

0 0 votes
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Samuel Paul
Samuel Paul
26 janvier 2015 23 h 27 min

… humour de merde, ironisé sur une situation qui se passe à des milliers de kilomètres : ethnocentrisme,