Wyclef Jean ne sera pas le prochain président d’Haïti

La candidature de la star du hip-hop a été déboutée hier par le Conseil électoral provisoire…

L’engouement autour de la star internationale s’effondre, Wyclef Jean ne sera pas éligible lors des prochaines élections présidentielles qui auront lieu en novembre prochain, en vue de succéder à l’actuel président René Préval.

La raison invoquée est intelligible : bien que né sur l’ile, l’ancien membre des Fugees n’est pas un résident d’Haiti, et ne peut donc prétendre au poste de président de Haïti.

Une décision qui chiffonne un ancien parlementaire de l’ile, Emmanuel Wesner :

« Wyclef Jean représentait une menace pour le candidat au pouvoir mais plus largement aussi, une menace pour toute la classe politique parce que sa candidature avait suscité beaucoup de réactions de la part de la population ».

La popularité de Wyclef ne s’est pas éteinte avec ses chances de l’emporter; plusieurs centaines de jeunes ont défilé dans les rues et devant le siège du Conseil électoral à Pétion-ville, banlieue périphérique de la capitale, afin d’apporter leur soutien à la star. Les manifestations n’ont provoqué aucun incident, souligne l’AFP.

La star a quant à elle fait savoir qu’elle appelait au calme :

« Bien que je ne sois pas d’accord avec la décision (du Conseil), j’accepte respectueusement la décision finale de la commission et j’exhorte mes partisans à faire de même ».

Sources : LCI, AFP

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Rien de Grave
Rien de Grave
22 août 2010 8 h 29 min

Que sa candidature gêne les politiques, c’est bien possible.
Mais pour être éligible, il faut remplir des critères. Il ne les remplit pas, point, il n’y a rien à redire.

shabz
shabz
22 août 2010 14 h 18 min

Ouais mais reste calme stp , y’a rien de grave!