Zéro en orthographe pour l’Education Nationale

Education-Nationale

Le dossier de presse donné aux journalistes était bourré de fautes d’orthographe…

012C000002390944-photo-luc-chatel

L’Education Nationale se serait bien passée de ce genre de publicité. En effet, lors de la conférence de rentrée de Luc Chatel, le ministre de l’éducation, lundi dernier, il avait été remis un dossier de presse aux journalistes présents. Nombre d’entre eux ont été très surpris, et pour cause : le dossier de presse contenait un nombre de « fôtes d’ortografes » assez impressionnant.

On a pu trouver, au chapitre de l’aide personnalisée: « La réforme de l’enseignement primaire, qui est entré en application à la rentrée 2008 s’appuie sur des horaires et des ». Normalement, on écrit : la réforme est entréE en application. Deuxième chose, et non des moindres, la phrase s’arrête à « des », les rédacteurs n’ayant pas terminé leur phrase.

La pire faute, à mon avis, est celle se trouvant dans le chapitre des stages de remise à niveau pendant les vacances scolaires : « En 2009 SE sont 214 289 élèves qui ont suivi… »

Dernière bévue du ministère, concernant le plan de formation des enseignants des écoles maternelles, une faute d’accord est encore passée inaperçue : « Ces formations concerneront prioritairement les enseignants qui exercent pour la première fois en école maternelleS »

Négligence de relecture, dossier tapé à la va-vite, en tout cas la version corrigée de ce dossier est apparue assez rapidement sur le site de l’Education Nationale.

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
orphee89
orphee89
3 septembre 2009 17 h 40 min

et c’est eux qui choisissent ce qu’on doit apprendre a l’école, ben voyons